Clôture de la 10ème édition de l’Université d’Été du droit continental

Après trois semaines d’apprentissage juridique autour du droit continental, la visite de plusieurs institutions prestigieuses et deux jours d’examen, la 10ème édition de l’Université d’Été du droit continental s’est achevée début août.

Cette année à nouveau, ils étaient une centaine de professionnels du droit et d’étudiants de plus de 45 pays différents dont des représentants de pays inédits jusqu’alors tels que le  Nigeria, la Corée du Sud, les Pays-Bas, Haïti, la Nouvelle-Calédonie ou encore l’Afghanistan.La diversité des participants, tant par leur profil professionnel que par leur nationalité, a comme toujours constitué la principale spécificité de ce cursus de formation, permettant aux participants de découvrir et d’échanger à propos de systèmes juridiques et des cultures différentes des leurs.

Photo des participants de l’édition 2018 de l’Université d’Été lors du cocktail

Nous remercions tout particulièrement les professeurs ayant enseigné dans les filières francophones, anglophones et hispanophones. Leur professionnalisme, leur disponibilité et leur capacité à faire vivre le droit continental à travers des exemples concrets ou des débats doctrinaux ont été très appréciés des participants.

Les participants ont aussi pu échanger directement avec les partenaires de la Fondation lors de l’incontournable Forum des Professions. Le Conseil National des Barreaux, le Conseil Supérieur du Notariat, la Chambre Nationale des Huissiers de Justice et l’éditeur juridique Lexisnexis se sont ainsi relayés pour mettre en lumière les caractéristiques, spécificités et défis futurs de leurs professions, en France comme à l’international.

Ce dixième anniversaire était également placé sous le signe de l’innovation: les participants ont ainsi pu s’inscrire à de nouveaux cours, par exemple Introduction au droit OHADA pour la filière francophone et Droit constitutionnel comparé pour l’ensemble des filières. De même, pour la première fois, et en exclusivité, les participants ont pu visiter le Tribunal de Commerce, aux côtés de son Président Jean Messinesi. Enfin, les participants ont pu découvrir les grands monuments historiques de Paris le temps d’une après-midi, à travers un parcours didactique parsemé d’histoire et d’énigmes spécialement imaginé par l’équipe de la Fondation, .

Visite du Conseil d’État par la filière francophone

Point d’orgue de ces trois semaines (si nous omettons le sacre footballistique de l’Équipe de France), un cocktail a réunit le 9 juillet dernier l’ensemble des participants de l’Université et les partenaires de la Fondation pour un moment convivial dans les locaux de la spectaculaire et non moins prestigieuse Académie des Sciences Morales et Politiques. Ce sont ainsi plus de 200 invités qui ont répondu présents.

De gauche à droite: Didier Coiffard, Président du Conseil Supérieur du Notariat, Christiane Féral-Schuhl, Présidente du Conseil National des Barreaux et Patrick Sannino, Président de la Chambre Nationale des Huissiers de Justice

L’édition 2018 s’achève avec succès et la Fondation s’attèle maintenant à consolider les liens créés avec les participants, en collaboration avec l‘Association des Amis pour le Droit Continental (A2DC). Plus encore que des ambassadeurs d’une tradition juridique qui nous réunit tous, nous espérons que les participants se feront l’écho des débats juridiques aiguisés qui eurent lieu lors de l’Université d’Été. C’est d’ailleurs avec grand plaisir que nous les retrouverons pour de futurs collaborations.