Etudiants francophones

Qu’est-ce que l’Université d’Eté du droit continental ?

Rendez-vous juridique international, cet évènement réunira cette année exceptionnellement en format digital, du 29 juin au 29 juillet 2021, une centaine d’étudiants et de professionnels du droit de tous horizons.

Notre ambition est d’offrir à tous les participants un ensemble de connaissances sur le droit continental ainsi que sur son évolution et son influence sur les modèles juridiques et économiques actuellement en construction dans le monde.

La richesse de notre Université d’Eté consiste dans la qualité de l’enseignement qui y est dispensé ainsi que dans la diversité des cultures juridiques représentées. Nous sommes particulièrement attachés à la dimension internationale de cet évènement, permettant ainsi de croiser les points de vue des différentes cultures juridiques et de créer des moments privilégiés de rencontres et de débats.

Description des programmes

L’Université d’été est organisée en trois filières : francophone, anglophone et hispanophone.

Les cours proposés ont lieu cette année exceptionnellement en version digitale, et sont dispensés en 3 langues (français, anglais, espagnol) par d’éminents professeurs et praticiens du droit, de nationalités et de spécialités diverses.

Quatre cours obligatoires :

  • Introduction à la culture juridique continentale (8 heures)
  • Droit européen et international des contrats (8 heures)
  • Règlement international des litiges (8 heures)
  • Cours constitutionnelles et droits fondamentaux et libertés (4 heures)

Un cours optionnel choisi parmi 3 proposés :

  • Droit du numérique – Protection des données personnelles (8 heures)
  • Droit patrimonial international (8 heures)
  • Introduction au droit OHADA – uniquement pour la filière francophone (8 heures)

A l’issue d’un examen final, les participants se verront délivrer un Certificat de formation au droit continental par l’Université Panthéon-Assas (Paris II).

Par ailleurs, la Fondation organisera des rencontres avec les principaux acteurs français du droit, notamment les avocats, les huissiers, les notaires et les greffiers.

A l’issue de cette Université d’été, les participants pourront devenir membres de l’Association des Amis pour le Droit Continental (A2DC), et rejoindre ainsi le réseau des anciens de l’Université d’Eté du Droit Continental.

Public visé

L’Université d’été s’adresse à toute personne (étudiants, professionnels de droit, etc.) ayant terminé un cycle d’études juridiques d’une durée minimum de trois ans.

Un bon niveau de langue sera exigé dans chacune des filières proposées : anglophone, francophone et hispanophone.

Droits d’inscription

Les droits d’inscription s’élèvent à 600 €.

Des bourses pourront être accordées à titre exceptionnel, sur demande justifiée.

Inscriptions

Les inscriptions pour l’Université d’été 2021 ouvriront en avril 2021.

Pour toute question, vous pouvez nous contacter à : univ-ete@fondation-droitcontinental.org

Retrouvez toutes les informations et nouveautés de cette édition 2021 sur nos réseaux sociaux :

Ils en parlent le mieux …

«Aucun programme ne se compare à l’Université d’Été, un forum exceptionnel de dialogue entre étudiants et professionnels au cœur de Paris. J’ai eu le plaisir de participer à la 10ème édition et c’est avec beaucoup de satisfaction que j’atteste l’excellence des professeurs, la qualité des cours, l’organisation impeccable des visites aux institutions françaises, la diversité des participants, la richesse des échanges juridiques et culturels et l’amabilité de toute l’équipe. Il s’agit sans doute d’une occasion unique d’apprendre, de partager et de contribuer à la consolidation d’un réseau mondial de juristes. Un grand merci à la Fondation!»

Julia MARTINS GOMES
Avocate au Barreau de São Paulo et diplômée de l’Université de São Paulo au Brésil.
Franck Nguimbi Mbenze
Avocat au Barreau de Pointe-Noire – République du Congo
« Participer au programme de la Fondation pour le Droit Continental a été pendant trois semaines l’un des meilleurs moments passé en formation, en raison de la pertinence du programme axé fondamentalement entre autre sur le Droit des Affaires Internationales avec une immersion profonde dans l’organisation et le fonctionnement des institutions démocratiques françaises. Une expérience enrichissante au cœur de Paris grâce à un brassage multiculturel des participants venant des cinq continents.
Merci à la FDC! »

«L’Université d’été représente la réponse parfaite à la quête de perfectionnement professionnel d’un jeune praticien du droit. Les cours donnés sont conçus de manière concentrée et dynamique, focalisés et sur les questions pratiques et les professeurs en charge ont eu la capacité de faire naitre le débat. Au-delà de la formation académique, le vrai apport de ce programme est l’échange formidable entre les professeurs, étudiants et chercheurs provenant des cultures juridiques des différents pays et continents.»


Luciana DUTU
Avocate au Barreau de Bucarest et diplômée de l’Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne et de l’Université de Bucarest.
Étienne Rivet-Dumontet
Étudiant à l’École du Barreau de Montréal
«L’Université d’été de droit continental fut une expérience des plus enrichissantes dont je recommande fortement la participation. Au cours de ces trois semaines, j’ai eu la chance de tisser des liens avec des collègues des quatre coins de la planète, approfondir mes connaissances en droit européen et finalement, en apprendre davantage sur les institutions politiques et juridiques françaises. En somme, il s’agit d’une expérience unique que l’on peut simplement vivre une fois dans sa vie Merci !.»

«Ma participation à l’édition de l’été 2018 était une expérience unique en son genre. Je me suis retrouvée entourée de magistrats, avocats et étudiants de droit venant des 4 coins de la terre. Avec la présence de plus de 40 nationalités, les échanges étaient certes enrichissants. Nous vivons dans l’aire de l’internationalisation, et approcher les différentes cultures juridiques est devenu un atout indispensable à tous les juristes. L’Université d’été m’a permis certes d’avoir un contact instructif avec un grand nombre de cultures juridiques et de les découvrir dans un cadre convivial et chaleureux. J’ai pu profiter d’un été magique à Paris, tout en améliorant mes connaissances et ma formation en droit»

Aicha BACCOUCHE
Avocate-stagiaire en Tunisie